Auteur/autrice : Sofia Azzouzi

Un dégât des eaux correspond à un sinistre fréquent désignant des dommages occasionnés par l’action de l’eau.

Dégât des eaux : comment éviter de faire face à cette situation ?

Un dégât des eaux correspond à un sinistre fréquent désignant des dommages occasionnés par l’action de l’eau. En effet, une canalisation cassée, des problèmes d’étanchéité ou encore une fuite de chasse d’eau sont de petits tracas pouvant vite se transformer en catastrophe. Voici ci-dessous quelques conseils pour éviter d’en arriver là.

Dégât des eaux : repérez et réparez rapidement les petits problèmes

Pensez à contrôler régulièrement le bon fonctionnement de vos appareils sanitaires. En effet, cela permet de localiser les éventuels dysfonctionnements et de les réparer avant que leur état ne s’aggrave.

D’autre part, lorsqu’un problème survient tel qu’une moisissure ou une perte de joint, il est préférable de ne pas tarder à les réparer même si cela vous semble pouvoir attendre.

D’ailleurs, lorsque les tuyaux de lave-linge sont fragiles ou usés, ils provoquent souvent des fuites. Par conséquent, ne tardez pas à les remplacer. De plus, seuls les dégâts accidentels sont couverts par votre assurance habitation. Cette dernière ne prend pas en charge les dommages résultant d’un manque d’entretien.

Contrôlez le toit de votre maison pour prévenir un dégât des eaux

Le toit de votre habitation est continuellement agressé par la météo et les éléments extérieurs. En effet, il s’agit de la ligne de défense de votre foyer contre le soleil, les insectes, la pluie etc.

Par conséquent, vérifiez de façon régulière les dalles de votre toiture. Si cette dernière est détériorée, même de façon légère, les eaux de pluie peuvent s’infiltrer. Ainsi, ne tardez pas à faire appel à un expert pour l’entretien du toit de votre maison, notamment si la mousse s’accumule.

Nettoyez vos tuyaux de descente ainsi que vos gouttières

Afin d’éviter les blocages, nettoyez les gouttières et les tuyaux de descente 2 à 3 fois par an. En effet, le toit et les gouttières peuvent être endommagés par l’eau stagnante.

Concrètement, la fondation de votre maison peut être altérée par des flaques créées par un débordement. Ainsi, pensez au nettoyage des tuyaux de descente afin que l’eau circule convenablement.

Aménagez votre jardin

Entretenez votre jardin pour éviter l’enroulement des racines des plantes autour des tuyaux au risque de les casser. Ainsi, aménagez votre jardin de telle sorte à ce que les canalisations ne soient pas altérées.

Surveillez votre facture d’eau

En consultant votre facture, vous pouvez facilement deviner s’il y a un problème de fuite d’eau. En effet, si votre consommation d’eau augmente de façon considérable d’un mois à l’autre sans raisons précises, faites un état de vos lieux et informez votre service d’eau. Une consommation anormale peut être reliée à une fuite de canalisation.

En outre, une fuite d’eau peut causer des dégâts pouvant vous coûter très cher tant au niveau de vos finances que votre santé. C’est pourquoi il est préconisé de vite intervenir sans laisser les dégâts s’accumuler. D’ailleurs, si l’origine du désastre est détectée rapidement, vous pourrez bénéficier d’une réparation moins coûteuse.

Enfin, suite à une infiltration ou une canalisation cassée, sachez que les dégâts des eaux sont pris en charge par votre assurance multirisque habitation. Toutefois, si vous êtes victime de ce type de sinistre, prévenez rapidement votre compagnie d’assurance dans les 5 jours pour l’en informer et voir ce qu’il y a lieu de faire pour votre remboursement.

En cas d’urgence, demandez un devis gratuit ou contactez un de nos artisans plombiers au 02 44 84 45 45. Chez Hellodepann, notre équipe met toute son expertise et son savoir-faire à votre service en matière de plomberie. Nos experts sauront vous dépanner en toute urgence ou sur rendez-vous au juste prix. Par ailleurs, nos services de plomberie sont disponibles 24h/24 et 7J/7!

Quel radiateur choisir cet hiver ? Radiateur à inertie, à eau, à panneaux rayonnants.. En effet, de nombreux types existent.

Quel radiateur choisir parmi les différents types sur le marché ?

Quel radiateur choisir cet hiver ? Radiateur à inertie, à eau, à panneaux rayonnants.. En effet, de nombreux radiateurs existent. Toutefois, ce n’est pas toujours simple de vous y retrouver parmi le vaste choix pour chauffer votre habitat. Découvrez ci-dessous les inconvénients et les avantages de chacun.

Convecteur

Le convecteur est utilisé par la plupart des logements français en raison de son fonctionnement :

  • Air ambiant qui entre dans le caisson, se réchauffe puis se libère dans la pièce.
  • Chauffage d’appoint pouvant s’intégrer au chauffage central par le biais d’une chaudière électrique.
  • Fonctionne à l’électricité.
  • Possibilité de chauffer une pièce de 10m² grâce à une puissance de 1000W.

Les avantages du convecteur sont la rapidité de son chauffage, le fait qu’il soit peu volumineux, la régulation de l’humidité ainsi que son prix bon marché. A contrario, ses inconvénients résident dans le fait que sa consommation est élevée, il est plutôt bruyant, assèche l’air et n’est pas adapté aux grandes pièces.

Enfin, le coût moyen d’un convecteur varie entre 20 euros et 220 euros, ce qui est à la portée de tous.

A panneaux rayonnants

Le panneau rayonnant marche à partir des systèmes du rayonnement électromagnétique et de la convection. En effet, le radiateur est composé d’une plaque en métal qui se chauffe grâce à des résistances électriques. Par la suite, la plaque propage la chaleur sur une grande distance via ses rayons infrarouges. D’autre part, le panneau rayonnant démontre une belle performance énergétique et consomme peu, permettant ainsi de réaliser des économies.

Les avantages du radiateur à panneaux rayonnants est qu’il est économique, performant et propage une chaleur homogène. Concernant ses inconvénients, il favorise quelques fois la dispersion d’allergènes et peu assécher l’air.

Pour l’acquisition de ce type de radiateur, vous pouvez prévoir un budget variant entre 150 euros et 350 euros, ce qui est un prix raisonnable en comparaison à d’autres radiateurs.

Radiateur à inertie

L’inertie correspond à la capacité de continuer à chauffer une pièce malgré l’arrêt du système. En effet, le radiateur à inertie est électrique et offre un chauffage d’appoint. En quelque sorte, la chaleur est stockée en son cœur avant d’être restituée de façon progressive. Ce type de dispositif utilise de l’eau ou de l’huile et comme matériau la fonte ou l’acier pour créer l’inertie. Par conséquent, si vous disposez d’un logement doté d’une bonne isolation, il s’agit du radiateur parfait car il vous permettra de faire des économies considérables.

Les avantages du radiateur à inertie sont la bonne régulation de la température, les économies d’énergie et un chauffage homogène. Quant à ses inconvénients, ils résidents dans le fait qu’il n’est pas adapté aux logements mal isolés et son coût à l’achat est assez élevé.

Le coût du radiateur à inertie peut être élevé à l’achat puisqu’il varie selon la puissance désirée. Généralement, pour un radiateur à inertie fluide, il faut compter entre 500 euros et 1200 euros. Par contre, pour un radiateur à inertie sèche, le prix varie entre 200 euros et 700 euros.

Radiateur à eau

Ce type de radiateurs s’intègre à un circuit rattaché au chauffage central. En effet, un tuyau conduit l’eau chaude vers le radiateur et un autre tuyau transporte l’eau froide au niveau de la chaudière. Ce système fonctionne avec une chaudière à gaz, au fuel, au bois ainsi qu’avec une pompe à chaleur.

On distingue deux modèles de radiateurs à eau chaude :

  • Le radiateur à basse température modère le degré maximal de l’eau à 50°, sollicitant moins la chaudière et permettant ainsi des économies d’énergie.
  • Le radiateur à haute température monte jusqu’à 90°, est moins volumineux et moins cher.

Les avantages du radiateur à eau sont l’uniformité de la chaleur et des économies d’énergie. Quant aux inconvénients, l’installation est assez complexe et il y a parfois une corrosion qui se produit au niveau des tuyaux.

Pour un radiateur à eau en aluminium ou en acier, il faudra prévoir un prix maximal de 1000€ pouvant baisser jusqu’à 100€ en fonction de la puissance choisie. En revanche, les radiateurs en fonte ont un prix qui varie entre 500 euros et 1500 euros.

Radiateur à accumulation

Ce radiateur libère doucement la chaleur dans votre habitat pendant des heures, après son arrêt également. Il permet de réaliser de grandes économies d’énergie. En effet, la chaleur se pose sur les personnes et les objets sans se diffuser dans l’air, ce qui est fortement agréable.

Par ailleurs, certains radiateurs à accumulation possèdent un ventilateur afin de chauffer rapidement une pièce. Concrètement, L’atout de ce radiateur est qu’il peut différer la production de chaleur ainsi que sa diffusion. Cela est pratique lorsque vous disposez d’un contrat d’électricité heures creuses / heures pleines.

Les avantages de ce type de radiateur se trouvent dans la répartition d’une chaleur douce et homogène ainsi que des économies d’énergie à long terme. Il présente toutefois quelques inconvénients tels que son dispositif volumineux et lourd, la lenteur du chauffage et sa technologie désuète.

Le coût d’un radiateur à accumulation oscille entre 400 euros et 2000 euros selon la puissance sélectionnée.

Radiateur à fluide caloporteur

Il se démarque du convecteur par son remarquable système de création de chaleur. En effet, un liquide (de l’huile ou un mélange d’antigel et d’eau) véhicule la chaleur. Ce fluide se chauffe ensuite de façon continue par le biais d’une résistance électrique permettant de jouir d’une chaleur constante et homogène. Quelques radiateurs à fluide caloporteur d’entrée de gamme coûtent environ 200€. Toutefois, le prix moyen oscille entre 500 euros et 600 euros.

Les avantages de ce radiateur sont sa rapidité, la qualité de son chauffage, des économies d’énergie et le fait qu’il n’assèche pas l’air. Il présente également quelques inconvénients comme la pollution des liquides caloporteurs, le coût élevé à l’achat et le fait qu’il ne soit pas adapté à l’acier.

Vous connaissez maintenant les principaux radiateurs qui se vendent bien sur le marché et présents dans la plupart des foyers. Toutefois, les radiateurs se classent également par type de matériau. En effet, chaque matériau possède ses caractéristiques qui vont impacter le fonctionnement de votre chauffage. Par conséquent, il convient de bien vous informer avant l’achat de votre radiateur.

Quel que soit le type de radiateur que vous souhaitez installer, n’hésitez pas à demander un devis gratuit en ligne ou contactez-nous au 02 44 84 45 45. Chez HelloDepann, nos artisans chauffagistes interviennent sur tout type de matériel : chauffe-eaux, radiateurs, chaudières et pompes à chaleur. Notre équipe met toute son expertise et savoir-faire à votre service pour un dépannage au juste prix et dans les plus brefs délais !

Une fuite de votre ballon d’eau chaude engendre souvent une flaque d'eau au niveau de votre chauffe-eau. Cela indique un dysfonctionnement.

Fuite de ballon d’eau chaude : que dois-je faire pour y remédier ?

Une fuite de votre ballon d’eau chaude engendre souvent une flaque d’eau au niveau de votre chauffe-eau. Cela indique un dysfonctionnement. Pas de panique ! Nous verrons à travers cet article les causes ainsi que les solutions pour y remédier.

Fuite de ballon d’eau : les causes

Tout d’abord, le chauffe-eau fonctionne grâce à son raccordement au tuyau d’eau froide et permet la distribution d’eau chaude à diverses installations. Par conséquent, l’eau chaude se distribue à votre douche, à votre baignoire ou à l’évier de cuisine.

En effet, le chauffe-eau est indispensable pour les foyers ou les locaux, toutefois il demeure sujet à quelques fuites pouvant survenir sans prévenir. Ainsi, plusieurs causes sont à l’origine de ces fuites :

  • Fuite qui goutte.
  • Ecoulement continu.
  • Fuite sous le capot.
  • Fuites dues à des raccords de plomberie.
  • Augmentation de la pression.
  • Usure du joint.
  • Rouille.
  • Pression d’eau supérieure à 7 bars.

Réaction face aux fuites d’un chauffe-eau

Toutes les fuites ont des causes différentes, d’où l’importance de savoir les détecter et les identifier afin d’apporter rapidement les solutions étant nécessaires. En effet, cela vous permettra de réunir le matériel utile aux travaux, voire de faire appel à un plombier professionnel si vous ne maitrisez pas ce domaine.

Par exemple, dans le cas d’un problème de raccord, il est nécessaire de le resserrer, voire de changer le joint. Par contre, pour une fuite qui goutte, le problème est classique. Il provient généralement d’une pression trop importante nécessitant l’intégration d’un tuyau de raccord.

Réparation d’une fuite de chauffe-eau

Si vous désirez réparer votre fuite rapidement, il est conseillé de demander votre devis au plus vite. En effet, la solution la plus sensée serait de contacter un plombier professionnel qui pourra rapidement intervenir en vous apportant l’aide nécessaire à la résolution de votre problème.

D’autre part, le plombier est apte à diagnostiquer rapidement votre panne et à trouver une solution adaptée. Par conséquent, il pourra vous proposer un devis selon l’objet de votre demande, la prestation ainsi que l’ampleur du souci auquel vous êtes confronté.

Chez HelloDepann, nos artisans plombiers sont des experts et ils sauront vous dépanner en toute urgence ou sur rendez-vous au juste prix.

Durée de vie d’un ballon d’eau chaude

Si par ailleurs vous ignorez la durée de vie de votre ballon d’eau chaude, sachez qu’il est compliqué d’évaluer avec exactitude sa longévité, notamment quand il s’agit d’un chauffe-eau.

Concrètement, les technologies évoluent rapidement, d’où l’évolution de la résistance du ballon d’eau chaude, des techniques d’entretien…Toutefois, la durée varie approximativement entre 8 et 15 ans selon le type et le modèle de ballon d’eau chaude installé.

Bon entretien de votre chauffe-eau

Afin de prolonger la durée de vie de votre chauffe-eau, il est indispensable de l’entretenir et de le nettoyer régulièrement. Pour cela, nous vous conseillons par exemple de détartrer la résistance en diminuant grandement les divers risques de pannes.

Concernant la vidange, il est essentiel de la réaliser périodiquement afin d’éviter la corrosion et les fuites. Par ailleurs, une autre astuce consiste à la vérification de l’onde de magnésium. Si vous remarquez qu’elle est fortement usée, cela indique que vous devez changer votre chauffe-eau. Enfin, les procédés d’analyse sont nombreux et concernent entre autres le contrôle des raccords détériorés.

En conclusion, quel que soit le type de ballon d’eau chaude que vous possédez, si vous vous retrouvez dans une situation de fuite ou de panne de ballon d’eau chaude, ne tentez pas de faire des réparations par vous-même. En effet, seul un expert en plomberie peut s’en occuper sans danger.

Chez HelloDepann, nos artisans plombiers et chauffagistes se déplacent dans de nombreuses villes et agglomérations et sans aucun frais de déplacement. Disponibles 24h/24 et 7j/7, ils interviennent pour tous types de demandes : installations diverses, ballons d’eau chaude, fuites, chaudière, pannes etc. N’attendez plus et contactez-nous au 02 44 84 45 45 ou demandez un devis gratuit en ligne. Notre équipe met toute son expertise et savoir-faire à votre service afin d’effectuer un dépannage au juste prix et dans les plus brefs délais !

Choisir votre porte d'entrée est un choix capital puisqu’il s’agit de la première étape entre l’extérieur et votre maison !

Comment choisir votre porte d’entrée ?

Choisir votre porte d’entrée est un choix capital puisqu’il s’agit de la première étape entre l’extérieur et l’intérieur de votre maison ! Au-delà de son aspect esthétique, son rôle est de vous protéger des agressions extérieures telles que le bruit, le froid ou les cambrioleurs. Voici donc un guide qui vous aidera dans le choix de votre porte d’entrée.

Divers types de porte d’entrée

Afin de choisir correctement votre porte d’entrée, il convient de trouver le modèle qui vous correspond parmi les différents choix :

  • Porte d’entrée pleine : il s’agit d’une porte d’entrée courante. Elle offre une multitude de couleurs et de modèles la rendant à la fois chaleureuse et sécurisante.
  • Porte d’entrée vitrée : elle est à la fois lumineuse et esthétique. Ses divers types de vitrage (double, retardateur d’effraction, simple, blindé…) lui permettent de proposer un haut niveau de sécurité.
  • Porte d’entrée semi-vitrée : porte d’entrée alliant le côté esthétique de la porte vitrée à la sécurité de la porte pleine.
  • Porte blindée : c’est le type de porte qui vous assure une sécurité maximale.

Matériaux à privilégier pour votre porte d’entrée

En cas de changement de porte d’entrée, votre choix ne doit pas uniquement se porter sur le modèle, mais également sur les matériaux. Vous avez ainsi la possibilité d’opter pour une porte en acier, en fibre de verre, en aluminium, en bois ou en PVC.

Par conséquent, votre choix dépendra de ce que vous recherchez : une porte d’entrée isolante, esthétique ou solide ? Les matériaux les plus résistants sont indéniablement l’acier, le bois et le composite.

Si toutefois, vous désirez mettre en avant le côté esthétique de votre porte, il est préférable de vous retourner vers le verre, l’aluminium et le bois.

Néanmoins, si l’isolation est au centre de vos préoccupations, il vaut mieux opter pour le composite, le PVC ou le bois.

Différents types de matériaux de porte

  • En bois : les portes en bois sont rustiques et intemporelles. Vous avez le choix entre diverses essences foncées ou claires, avec ou sans vitrage et avec ou sans moulure. Par ailleurs, le bois est un matériau facile à adapter à l’esthétique de l’habitat. Toutefois, il nécessite un entretien régulier pour maintenir son aspect.
  • En aluminium : les portes en aluminium sont une bonne option puisqu’elles sont inaltérables et ne nécessitent pas d’entretien. De plus, elles garantissent une sécurité accrue puisqu’elles sont incombustibles et peuvent être équipées de tout système de serrure. Toutefois, l’aluminium étant un conducteur thermique, il convient d’y ajouter des panneaux isolants afin de l’isoler des températures extérieures.
  • En PVC : tout comme l’aluminium, le PVC ne nécessite également pas d’entretien. Il existe sous différents designs et couleurs. Cependant, les portes d’entrée en PVC ont la réputation d’être peu résistantes niveau sécurité.
  • En matériaux composites : les composites sont une nouvelle génération de matériaux. En effet, ils sont résistants et denses, garantissant une isolation remarquable. De plus, un entretien régulier n’est pas nécessaire. En revanche, les portes en matériaux composites demeurent les plus onéreuses en raison de leur complexité de fabrication.

Isolation de la porte d’entrée

  • Phonique ou acoustique : pour ne pas subir de nuisances sonores, certains matériaux comme le bois sont des isolants contre le bruit. En revanche, certains nécessitent d’ajouter des panneaux isolants ou un doublage en mousse.
  • Thermique : votre porte doit absolument assurer le maintien de la température de votre habitat en vous protégeant des températures extérieures.
  • Etanchéité face à l’eau, au vent et à l’air : le rôle d’une porte d’entrée est d’empêcher le vent et l’eau de pluie de s’engouffrer chez vous.

Budget à prévoir pour l’achat d’une porte d’entrée

Le coût de votre porte d’entrée reste inévitablement un critère de choix considérable. En effet, il n’y a pas réellement de prix moyen car son coût varie selon la gamme et le matériau choisi.

Par conséquent, en entrée de gamme, les portes d’entrée en bois, en PVC et en acier s’avèrent être les moins chères soit 200 à 300 euros. Néanmoins, une porte en entrée de gamme n’a pas la réputation de procurer un niveau de sécurité et de confort maximal.

Concrètement, il est préférable d’opter pour un modèle standard avec tous matériaux confondus. Ainsi un budget de 950 euros environ est à prévoir. Toutefois, pour du haut de gamme ou pour une porte sur-mesure, le prix moyen est de 1 500€.

En conclusion, contrairement à la porte d’intérieur classique, la porte d’entrée se doit de répondre à divers critères tant techniques qu’esthétiques. Il vous faut ainsi définir vos besoins en termes de sécurité et d’isolation, en orientant votre choix vers le meilleur compromis pour votre habitat.

Pour toute demande d’information ou toute urgence, demandez un devis gratuit chez Hellodepann ou contactez-nous au 02 44 84 45 45. Nos artisans serruriers interviennent pour tout type d’intervention : installation de porte, changement de cylindre, porte blindée, serrure de porte d’entrée, ouverture de porte, blindage de porte… Ce sont de réels maîtres de la serrure ! Nos experts sauront vous dépanner en toute urgence ou sur rendez-vous au juste prix. Par ailleurs, nos professionnels sont disponibles 24h/24 et 7J/7 !

La VMC ou ventilation mécanique contrôlée a pour but de renouveler l’air intérieur de votre foyer. Il existe 2 types de VMC .

La VMC : les différents types

La VMC ou ventilation mécanique contrôlée a pour but de renouveler l’air intérieur de votre foyer. Il existe 2 types de VMC : les doubles flux et les simples flux. L’air de votre foyer est beaucoup plus pollué que l’air extérieur, d’où l’importance de la VMC. En effet, La VMC simple flux est la plus basique tandis que la VMC double flux thermodynamique est beaucoup plus perfectionnée. Voici ci-dessous les différents types de VMC.  

Choix du type de VMC

Pour tous les logements qui ont été construits après 1982, il est obligatoire de détenir un système de ventilation chez vous. De plus, cet équipement est nécessaire pour vivre agréablement au quotidien.

Il existe deux grandes familles de ventilation : la simple flux qui correspond au modèle basique autoréglable, puis la double flux thermodynamique qui est un modèle plus perfectionné. Il est important de connaître les caractéristiques de chaque VMC pour vous aider à choisir la plus adaptée à votre foyer.

La VMC simple flux

VMC autoréglable :

  • Modèle basique et peu coûteux.
  • Débit d’air préréglé et constant.
  • Parfait pour les budgets réduits et en cas de logement humide.
  • Entrées d’air autoréglables au niveau des pièces principales.
  • Bouches d’extraction au niveau des pièces de service.
  • Moteur compact doté d’un ventilateur pour la terrasse.

Son inconvénient réside dans le fait qu’elle ne tient pas compte des conditions extérieures et intérieures telles que la météo ou le nombre d’occupants. Enfin, son prix varie entre 400 et 700 euros, frais d’installation inclus.

VMC hygroréglable :

  • Même principe de fonctionnement que la VMC autoréglabe avec quelques améliorations.
  • Débit d’air extrait ajusté selon le taux d’humidité régnant dans votre foyer.
  • S’adapte automatiquement à votre mode de vie.
  • Confort et économies de chauffage.
  • Idéale pour les budgets réduits et pas de nécessité de gros travaux.

Ses inconvénients résident dans le coût qui est plus élevé qu’une VMC simple flux autoréglable, une surchauffe en été et le fait qu’elle ne réagisse pas aux polluants extérieurs. Enfin, son prix varie entre 700 et 1 200 euros, pose comprise.

La VMC double flux

  • Economies non négligeables sur le coût du chauffage.
  • Pas de ressenti de courant d’air.
  • Bonne diffusion de la chaleur dans les pièces.
  • Air filtré et qualité d’air entrant améliorée.
  • Isolation acoustique.
  • Rafraîchissement ou préchauffage de l’air qui entre.
  • Peut être dotée de « by-pass » échangeur pour la saison d’été pour l’option de rafraîchissement.

Ses inconvénients résident dans le coût élevé ainsi que le besoin d’un entretien régulier. Par ailleurs, elle est assez encombrante et peut créer du bruit dans les pièces de vie en cas de mauvaise conception. De plus, son installation est complexe à faire par soi-même.

Enfin, le coût d’une VMC double flux varie selon la complexité du chantier. Comptez approximativement entre 5 000 et 6 000 euros, pose comprise.

La VMC double flux thermodynamique

  • Eradication de l’air pollué de votre habitation.
  • Distribution d’air sain vers l’intérieur de votre foyer à bonne température.
  • Réchauffement du logement en hiver.
  • Utilisation possible en été pour rafraîchir votre habitat. (pompe à chaleur réversible).
  • Ventilation, réchauffement ou rafraîchissement selon les besoins du foyer.
  • Diminution de la facture de chauffage.
  • Pas de sensation de courant d’air.

Ses inconvénients résident dans l’installation, puisqu’elle doit être convenablement dimensionnée et réglée. Autrement, elle peut devenir bruyante. D’autre part, elle nécessite un entretien régulier, puis d’éviter l’ouverture excessive des fenêtres qui peut diminuer sa performance.

Enfin, le coût approximatif d’une VMC à double flux thermodynamique est de 5 000 euros pour la centrale. Quant au bloc VMC avec réseau prêt à poser, il faut compter dans les 7 000 euros, installation non comprise.

Conseils

Une fois votre choix de ventilation effectué, il est nécessaire de passer à son installation. En fonction de votre budget, les prix peuvent être assez élevés selon le type de VMC, mais aussi selon sa taille et la configuration de votre habitat.

Si vous n’êtes pas bricoleur, il est recommandé de faire appel à un professionnel. Une VMC mal posée diminuera son efficacité et entrainera une perte d’énergie ainsi que des nuisances sonores. Par conséquent, seul un expert vous garantira un bon fonctionnement tout en vous conseillant au sujet de l’entretien.

En conclusion, vous avez l’embarras du choix en ce qui concerne les différents types de VMC. Il ne vous reste plus qu’à choisir le modèle qui vous correspond en fonction de votre besoin et de votre budget.

En cas d’urgence ou pour toute demande d’information, demandez un devis gratuit chez Hellodepann ou contactez-nous au 02 44 84 45 45. Nos artisans plombiers interviennent sur tout type de matériel : installations diverses, VMC, baignoires, douches, WC, fuite d’eau, ballon d’eau chaude… Nos experts sauront vous dépanner en toute urgence ou sur rendez-vous au juste prix. Par ailleurs, nos services de plomberie sont disponibles 24h/24 et 7J/7 !

La baignoire combine le confort et l’esthétisme puisqu’elle est parfaite pour vous relaxer ou donner un bain à vos enfants.

Comment choisir mon modèle de baignoire ?

La baignoire combine le confort et l’esthétisme puisqu’elle est parfaite pour vous relaxer ou donner un bain à vos enfants. Il existe différents modèles : Classique, ronde, sabot carré, îlot.. Par conséquent, il est primordial que le modèle choisi convienne à vos besoins ainsi qu’à la disposition de votre salle de bain. Hellodepann vous aide à dénicher le modèle de baignoire qui convient le mieux à vos envies, en fonction du style de votre salle de bain et de la place utilisable. Ainsi, pour choisir, il est nécessaire de prendre en considération la forme, le type, la pose et les dimensions de la nouvelle baignoire.

Pose de baignoire : contraintes techniques

Tous les types de baignoires ne peuvent pas forcément convenir à toutes les salles de bain. En effet, elles peuvent occuper une surface importante en fonction du modèle choisi. Il faut ainsi prendre en compte la position des évacuations et arrivées d’eau, la présence d’alimentation électrique et le sens d’ouverture de la porte. Dans le cas d’une installation de modèle balnéo, une étude faisabilité de votre projet doit être étudiée.

Choix du type de baignoire

  • Baignoire classique

Il s’agit de la baignoire traditionnelle retrouvée dans la plupart des salles de bain. Elle est disponible sous divers matériaux et déclinaisons. En effet, elle est habituellement posée avec un tablier, sur pied ou encastrée. Son prix est compris entre 180 et 480 euros.

  • Baignoire balnéo

Elle est équipée de buses hydromassantes comme un mini-spa. Discrète il y a quelques années, elle est aujourd’hui présente dans plusieurs salles de bain. Par ailleurs, elle est dotée de systèmes de massage : à air comprimé pour de doux massages, à eau pour des massages tonifiants avec des buses ou mixte. Le prix varie entre 2 000 et  2500 € en moyenne selon le matériau choisi.

  • Baignoire et douche réunies

Si vous souhaitez une baignoire et une douche dans votre salle de bain mais que vous manquez de place, optez pour une douche baignoire. En effet, elle est plus large au niveau d’une extrémité, possède un fond plat et une paroi protectrice. Par conséquent, il s’agit d’un bon compromis en cas de manque d’espace.

Choix de la taille

Lors du choix de votre baignoire, vous devez tenir compte de l’ergonomie. Les éléments à prendre en considération sont l’espace et la taille des personnes qui l’utiliseront.

En effet, la baignoire se doit d’être confortable et de ne pas gêner la circulation. Hellodepann vous aide dans le choix du modèle, selon la taille de votre salle de bain (grande, petite ou moyenne).

Par ailleurs, plusieurs tailles de baignoires sont disponibles sur le marché : de 105 cm de longueur, en passant par 160 cm et jusqu’à 190 cm pour les baignoires XXL.

Choix de la forme de votre baignoire

  • Baignoire asymétrique : originale, ses dimensions s’ajustent à la baignoire et à l’espace disponible.
  • Sabot : pratique pour les petits espaces mais le confort laisse à désirer.
  • Baignoire d’angle : idéale et pratique pour les configurations spécifiques, elle offre un confort sans être encombrante.
  • Ronde : idéale pour les salles de bain qui ont de l’espace toutefois, elle nécessite un entretien régulier.
  • Baignoire rectangulaire : facile d’installation, elle s’adapte à plusieurs configurations.

Type de pose

  • Pose encastrée au niveau du sol : pose complexe se faisant dans le sol permettant de descendre dans votre baignoire.
  • Encastrée sur podium : équipée d’un tablier, cette pose nécessite de faire intervenir un menuisier.
  • Pose en îlot : idéale pour les grandes salles de bain, l’installation nécessité une robinetterie indépendante avec une fixation au sol.
  • Sur pied : moderne et originale, elle possède un charme ancien avec les caractéristiques techniques de baignoires modernes.

En conclusion, vous avez l’embarras du choix en ce qui concerne les différents modèles de baignoires. Il ne vous reste plus qu’à trouver le modèle qui vous correspond selon votre budget, votre besoin et vos gouts.

Pour toute demande d’information ou toute urgence, demandez un devis gratuit chez Hellodepann ou contactez-nous au 02 44 84 45 45. Nos artisans plombiers interviennent sur tout type de matériel : installations diverses, baignoires, douches, WC, canalisations bouchées, fuite d’eau, toilettes bouchées, ballon d’eau chaude… Nos experts sauront vous dépanner en toute urgence ou sur rendez-vous au juste prix. Par ailleurs, nos professionnels sont disponibles 24h/24 et 7J/7 !

Sonde de température pour votre chaudière à gaz : on vous dit tout !

La sonde de température pour votre chaudière à gaz est un élément électronique anticipant et régulant la chaleur thermique de votre habitation. En effet, elle mesure les variations de la température externe. Quel est son rôle ? Quel est l’intérêt à l’utiliser avec la chaudière à gaz ? Hellodepann vous explique son principe de fonctionnement ainsi que ses avantages.

Sonde de température pour chaudière à gaz

Durant la journée, vous pouvez constater une variation de la température extérieure. Par conséquent, les besoins thermiques de votre habitation varient également. La sonde de température est un dispositif électronique régulant et anticipant la chaleur thermique de votre foyer à tout moment, en fonction de la température extérieure.

Fonctionnement d’une sonde de température extérieure

La sonde de température extérieure archive continuellement la température de l’air extérieur grâce à un capteur. Ainsi, en fonction de la température, des informations sous forme de signal électrique sont transmises au régulateur. Ces dernières permettent la régulation automatique de la température adéquate de l’eau circulant dans vos circuits de chauffage. La sonde vous permet ainsi de bénéficier d’un confort thermique optimal. De plus, elle favorise une évolution continuelle de la chaleur de l’eau du circuit de chauffage.

Avantages de la sonde de température

Faire installer une sonde de température offre divers avantages :

  • Réduction efficace de votre consommation énergétique, soit 10 à 25% d’économies.
  • Optimisation du rendement de la chaudière.
  • Diminution des pertes d’énergie.
  • Amélioration du confort de chauffage.

Endroit d’installation de la sonde de température

Pour ne pas recevoir un ensoleillement direct, il est recommandé d’installer la sonde extérieure sur un mur. Cette dernière doit être dirigée au nord de votre habitat. Si la disposition de votre foyer ne le permet pas, elle doit être positionnée à 2 mètres de hauteur sur un mur abrité des rayons du soleil.

Coût de l’installation d’une sonde de température pour chaudière à gaz  

Pour une sonde de température, comptez 20 à 180 € en fonction des différents modèles et des marques. Il est également nécessaire de prendre en compte le mode de transmission et l’intervention de l’expert pour l’installation.

Par conséquent, faire installer une sonde de température est un investissement peu onéreux. En effet, elle vous permet d’économiser de l’énergie et vous fournit du confort.

Par ailleurs, la pose d’une sonde extérieure de chaudière permet d’avoir accès à différentes aides comme les aides de l’Agence Nationale de l’Habitat ou le crédit d’impôt en faveur de la transition écologique.

Sondes extérieures virtuelles

De nos jours, des sondes extérieures virtuelles sont également disponibles. En effet, au moyen d’une connexion WIFI, votre chaudière va recevoir les données des stations météo proches de votre habitat et procéder à la régulation de la température. Par conséquent, ce moyen requiert simplement une connexion internet, est moins coûteux et moins contraignant en ce qui concerne l’installation.

Pour conclure, en optant pour un dispositif de régulation par sonde de température, vous réaliserez des économies d’énergie jusqu’à 25%. De plus, votre chaudière gaz à condensation verra ses performances optimisées. La coordination de la température de l’eau et de la température extérieure permet d’éviter les pertes thermiques. Elle permet également d’éviter l’inconfort dû à une température trop élevée ou trop faible à l’intérieur de votre foyer.

Quel que soit le type de sonde ou de chaudière que vous souhaitiez installer, n’hésitez pas à demander un devis gratuit en ligne. Vous pouvez également nous contacter au 02 44 84 45 45. Chez HelloDepann, nos artisans chauffagistes interviennent sur tout type de matériel : chauffe-eaux, chaudières, radiateurs ou pompes à chaleur. Notre équipe met toute son expertise et savoir-faire à votre service afin d’effectuer un dépannage au juste prix et dans les plus brefs délais ! HelloDepann garantit un dépannage de qualité et un travail dans les meilleures conditions.

En cas de panne de chaudière, notamment en période de froid, il n’est pas toujours simple de prendre rendez-vous avec un chauffagiste.

Panne de chaudière : comment conserver la chaleur de votre foyer ?

En cas de panne de chaudière, notamment en période de grand froid, il n’est pas toujours simple de prendre rendez-vous avec un chauffagiste. En effet, il est rare qu’il soit disponible dans l’immédiat pour une intervention. De plus, avec les beaux jours qui s’en vont, les températures commencent à se rafraichir, surtout la nuit. Alors, comment conserver votre foyer au chaud en attendant l’intervention d’un chauffagiste ? Voici quelques astuces pour tenir le coup quelque temps sans chauffage.

Panne de chaudière : fermeture des portes et des fenêtres

Afin de maintenir la chaleur dans votre maison, fermez convenablement les fenêtres et les portes donnant sur l’extérieur. Par ailleurs, assurez-vous de l’absence de courant d’air en confinant les endroits mal isolés ou les trous avec des boudins de porte ou des tissus. 

Ne négligez pas également la porte du garage ou de la cave qui aspirent la chaleur de votre maison sans vous en apercevoir. Attention à ne jamais sceller les bouches d’aérations des pièces où vous vivez !

Gestion efficace des sources de chaleur

Durant la journée, de nombreux éléments attirent la chaleur dans votre foyer sans que vous en ayez conscience. En cas de panne de chaudière, il est nécessaire de faire attention aux diverses sources de chaleur afin d’en conserver un maximum à l’intérieur.

Vous pouvez ainsi :

  • Allumer un maximum de lumières dans la pièce ou chambre principale.
  • Investir dans les lampes à incandescence qui libèrent environ 95 % d’énergie sous forme de chaleur que sous forme de lumière, en créant ainsi une source de chaleur puissante.
  • Allumer des bougies chauffe-plat pour produire de la chaleur.
  • Allumer un feu de cheminée ou autre chauffage au bois si vous en possédez.
  • Porter un plaid peignoir.
  • Garder votre four chaud ouvert quelques temps.
  • Sortir votre chauffage d’appoint si vous en possédez un.
  • Installer des tapis pour conserver votre sol chaud (si vous n’avez pas de plancher chauffant)

Activités à faire chez soi en cas de froid

Outre les différents objets cités ci-dessus, des activités et des mouvements produisent également de la chaleur !

Vous pouvez par exemple :

  • Jouer avec votre animal de compagnie si vous en avez.
  • Vous occuper à des petits travaux.
  • Cuisiner des plats chauds.
  • Faire un peu de ménage.
  • Faire un peu de sport.

Par ailleurs, une température de 18 à 19 °C est idéalement recommandée dans les pièces à vivre.

En conclusion, si vous êtes amenés à vous retrouver dans une situation de panne de chaudière, ne tentez pas de faire des réparations par vous-même. En effet, seul un expert en chauffage et climatisation peut s’en occuper sans danger. prévenez notre chauffagiste Hellodepann qui sera là dans les plus brefs délais ! Pensez toutefois à conserver votre calme et à bien vous couvrir tout en restant positif.

Pour votre sécurité et celle de votre logement, ne vous improvisez pas plombier-chauffagiste et faites appel à nos experts, quelle que soit la cause du problème. Chez HelloDepann, nos professionnels du chauffage se déplacent dans de nombreuses villes et agglomérations et sans aucun frais de déplacement. Disponibles 24h/24 et 7j/7, ils interviennent pour tous types de problèmes : chaudières, pompes à chaleur, chauffe-eau etc. N’attendez plus, contactez-nous au 02 44 84 45 45 ou demandez un devis gratuit en ligne.

Vous rentrez chez et vous constatez que vous n’avez plus d’eau chaude pour prendre une bonne douche après une dure journée ?

Pourquoi je n’ai plus d’eau chaude ?

Vous rentrez chez et vous constatez que vous n’avez plus d’eau chaude pour prendre une bonne douche après une dure journée ? En effet, avant de paniquer, respirez un bon coup et suivez ces simples étapes pour tenter de régler le problème et de retrouver l’eau chaude. Il convient dans un premier temps d’identifier la panne.

Plus d’eau chaude : Identification de la panne

Deux pannes distinctes peuvent être à l’origine de l’absence d’eau chaude. Il s’agit de la panne hydraulique et de la panne électrique. Par conséquent, pour pouvoir résoudre la panne, il est primordial de faire la distinction entre les deux pannes, car chacune d’entre elle nécessite une solution différente.

Le procédé de différenciation est facile :

  • Vérifiez le débit de l’eau de vos robinets.
  • S’il est normal et que la température est froide : il s’agit probablement d’une panne électrique.
  • Si le débit est faible ou que l’eau ne coule plus: il s’agit certainement d’une panne hydraulique, voire d’un problème de plomberie.

Panne électrique

Si la panne est électrique, la première chose à faire est la vérification de votre alimentation électrique. En effet, si la panne est locale, seule l’eau chaude est concernée. Par ailleurs, si la panne est générale, tout ce qui fonctionne à l’électricité ne fonctionne pas.

Tout d’abord, dans le cas où il s’agirait d’une panne locale, vous devez effectuer un contrôle de votre chauffe-eau : interrupteur éteint ou allumé, bon fonctionnement du programmateur alternant entre les moments où l’eau se chauffe ou non ?

Par la suite, si après ces vérifications tout fonctionne correctement, il vous faudra procéder à l’ouverture du panneau électrique pour le test des fusibles et du disjoncteur associés à votre chauffe-eau.

Enfin, si malgré ces vérifications, vous êtes toujours sans eau chaude, il est recommandé de faire appel à un spécialiste.

Panne hydraulique

Si la nature de la panne est hydraulique, elle peut être causée par :

  • Le dysfonctionnement de votre chauffe-eau.
  • De l’air présent dans le ballon d’eau chaude du robinet.
  • Un dysfonctionnement de la chaudière.

Par ailleurs, pour vérifier le bon fonctionnement du ballon d’air, il faut procéder à l’ouverture du robinet d’eau chaude. Si de l’air et de l’eau demeurent dans le ballon, leur évacuation est indispensable pour que le ballon puisse fonctionner normalement.

Aussi, le thermostat peut également être la source du problème. En effet, s’il est défectueux ou éteint, le chauffe-eau ne saura pas à quelle température chauffer l’eau. Résultat, plus d’eau chaude. Par ailleurs, le changement de thermostat est une intervention simple, rapide et peu coûteuse à effectuer.

En revanche, une nouvelle résistance coûte jusqu’à 50% du prix du chauffe-eau ! Dans ce cas, il est plus raisonnable d’investir dans un nouvel équipement.

Enfin, si la cuve du chauffe-eau est pleine de calcaire, l’espace dédié à l’eau chaude sera étroit. L’eau chaude s’épuisera ainsi plus vite, donnant l’impression d’une panne.

En conclusion, la source du problème peut provenir de différentes causes telles qu’une fuite d’eau du chauffe-eau, d’une panne électrique, d’un changement de résistance, de calcaire incrusté…

Pour votre sécurité et celle de votre maison, ne vous improvisez pas plombier chauffagiste et faites appel à nos experts. Chez HelloDepann, nos professionnels se déplacent dans de nombreuses villes et agglomérations. Disponibles 24h/24 et 7j/7, ils interviennent pour tous types de problèmes : plomberie, réparation de chaudière, chauffe-eau etc. N’attendez plus, contactez-nous au 02 44 84 45 45 ou demandez un devis gratuit en ligne. Un spécialiste sera ainsi en mesure d’identifier la source du problème et de vous proposer des solutions pour profiter à nouveau d’eau chaude sanitaire.

Une chaudière fonctionne de différentes façons à l’aide de divers combustibles.

Chaudière électrique et chaudière à gaz : laquelle choisir ?

Une chaudière fonctionne de différentes façons à l’aide de divers combustibles. En effet, en 2021, de nombreux moyens permettent de vous chauffer tels que la chaudière, le radiateur électrique ou encore le poêle à bois. Toutefois, nous nous intéresserons aux différences entre la chaudière électrique et la chaudière à gaz qui connaissent un franc succès afin de déterminer la plus rentable ou encore la moins polluante.

Chaudière électrique et à gaz : mode de fonctionnement

Ces deux méthodes de chauffage ont le même procédé de fonctionnement. En effet, la chaudière utilise un combustible qui génère de la chaleur et chauffe le circuit d’eau. Par la suite, cette eau alimente les radiateurs, les sanitaires et la cuisine en eau chaude via les robinets. Ainsi, ce qui distingue la chaudière à gaz de la chaudière électrique est que la première brûle le gaz pour créer de la chaleur, tandis que la seconde produit de la chaleur avec l’électricité.

Avantages de la chaudière électrique

Pour commencer, la chaudière électrique est simple à installer. Effectivement, il n’est pas nécessaire de vous équiper d’un bidon de gaz ou d’une cuve de fioul. Cette dernière nécessite simplement un raccordement au réseau hydraulique et électrique de votre foyer.

Par ailleurs, le prix d’une chaudière électrique est moins élevé que celui d’une chaudière à gaz puisque vous pouvez vous en acheter pour moins de 1 000€. Pour les plus puissantes et performantes, le prix peut atteindre jusqu’à 5 000€. Le prix dépend de la puissance exprimée en kw.

Enfin la chaudière électrique est rapide et ne fait pas de bruit. En effet, lorsque vous l’allumez, elle crée de la chaleur rapidement et chauffe votre appartement en lui procurant un confort thermique agréable.

Inconvénients de la chaudière électrique

Tout d’abord, le prix de l’électricité est élevé et ne risque pas de diminuer au cours des prochaines années. Par ailleurs la chaudière électrique consomme beaucoup d’énergie et vos factures pourraient être salées.

Elle ne rejette pas de CO2, néanmoins l’électricité est issue de l’exploitation des centrales nucléaires considérées comme polluantes pour l’environnement.

Enfin la chaudière électrique ne chauffe pas assez les grandes surfaces. Une énergie considérable sera ainsi dépensée pour chauffer un grand appartement ou une maison.

Avantages de la chaudière à gaz

La chaudière à gaz se trouve sous diverses formes (traditionnelle, à condensation, basse température). Elle fonctionne avec le propane ou le gaz naturel en offrant une flexibilité et en s’adaptant à vos besoins.

Par ailleurs, elle diffuse de la chaleur uniformément. Il s’agit d’un critère de taille car la chaleur se répartit dans l’ensemble de votre logement et non seulement dans une direction comme un radiateur.

Vous pouvez également l’équiper d’un thermostat afin de configurer son fonctionnement. Ainsi elle se mettra en marche lorsque la température de votre logement sera trop basse. Il est également possible de la programmer pour réduire la température la nuit et l’augmenter au réveil.

Inconvénients de la chaudière à gaz

Tout d’abord, la chaudière nécessite d’être révisée une fois par an par un expert chauffagiste pour valider le bon fonctionnement et les réglages du système. Il s’agit d’une révision qui est légalement obligatoire et coûtant entre 50 et 100€.

Par ailleurs, le prix d’achat et d’installation est plus cher que celui d’une chaudière électrique. Cependant, malgré l’importance du coût à l’achat, la chaudière à gaz garantit un bon rendement et l’investissement s’amortit par les économies d’énergie faites sur le long-terme.

Conseils

Pour conclure, en investissant sur une chaudière électrique, vous réaliserez des économies à l’achat, cependant vos factures seront élevées pour les 15 prochaines années. La chaudière à gaz paraît ainsi plus intéressante puisque l’appareil est conçu pour durer 15 à 20 ans. Par ailleurs elle offre un meilleur confort de chauffage pour les grandes surfaces. Enfin, en optant pour une chaudière à gaz vous pourriez être éligible à une aide de l’état pouvant amplement faire baisser votre facture !

Quel que soit le type de chaudière que vous souhaitez installer, n’hésitez pas à demander un devis gratuit en ligne ou contactez-nous au 02 44 84 45 45. Chez HelloDepann, nos artisans chauffagistes interviennent sur tout type de matériel : chauffe-eaux, chaudières et pompes à chaleur. Notre équipe met toute son expertise et savoir-faire à votre service afin d’effectuer un dépannage au juste prix et dans les plus brefs délais ! HelloDepann garantit un dépannage de qualité et un travail dans les meilleures conditions.